Information

Information relative au Coronavirus/Covid-19 :

Dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation du coronavirus, la Maison communale dont le guichet du Service Etat-civil-Population, et le Service de l’Urbanisme seront accessibles uniquement sur rendez-vous. En raison de cette obligation de rendez-vous, l’horaire de la permanence nocturne du mercredi du Service Etat-civil-Population peut s’en trouver modifié.

Attention : Le port du masque est obligatoire à l’intérieur des locaux. Si vous avez rendez-vous, merci de signaler votre présence via la sonnette de la porte d’entrée et de vous désinfecter ensuite les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition.

Nous vous invitons à continuer de privilégier au maximum les contacts téléphoniques ou par mail : services de l’Administration communale (010/65.56.56 - aW5mb0B3YWxoYWluLmJl), du CPAS (010/65.89.33 - c2VydmljZXNvY2lhbEBjcGFzd2FsaGFpbi5iZQ==) et du point de contact PME (010/65.33.96 - ZWNvbm9taWVAd2FsaGFpbi5iZQ==). 

En cas de questions sur la gestion du Coronavirus, nous vous renvoyons vers le site www.info-coronavirus.be/fr ou vers le numéro : 0800/14.689.

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Informations utiles / Santé / #ARRETE C'est de la violence : campagne de lutte contre les violences sexuelles
Actions sur le document

#ARRETE C'est de la violence : campagne de lutte contre les violences sexuelles

17 % des jeunes sont victimes de cyber-violence et de violences sexuelles dans leur couple

1 fille sur 10 subit des violences sexuelles dans sa relation amoureuse

1 femme sur 6 a déjà subi 1 viol dans son couple

A l’approche du 25 novembrejournée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la COCOF lancent une campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les couples de jeunes et jeunes adultes.

Cyberviolence à caractère sexuel ou sexiste, rapport sexuel non consenti, viol, … «#ARRÊTE c’est de la violence » se décline en 4 spots web, un spot TV, des affiches et stickers.

Jeunes ou moins jeunes, la majorité des victimes n’ose pas en parler ou demander de l’aide. De même, il peut parfois être difficile de détecter les signes de violence dans une relation amoureuse.

Le site de la campagne www.arrete.be aide les jeunes à détecter les formes d’agressions sexuelles et les informe des relais en cas de violences sexuelles. Un système de chat est également proposé.

BESOIN D’AIDE ?

Vous éprouvez le besoin de parler ? Vous vous posez des questions sur ce que vous vivez ou avez vécu ? Vous avez besoin d’aide ? 0800/30 030 – gratuit et anonyme 24h/24 Ou chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be