Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Don d'organes

Don d'organes :

Si vous êtes domiciliés en Belgique depuis 6 mois, et capable de manifester votre volonté, vous pouvez déclarer votre consentement, ou votre refus, à tout prélèvement d'organes ou de tissus après votre décès auprès de l'Administration communale. Cette déclaration est enregistrée dans le Registre national.

Procédure :

Présentez-vous au guichet population de l'Administration communale muni de votre carte d'identité ou titre de séjour.

Tarif :

Gratuit.

Législation : 

En Belgique, la loi (AR du 30/10/1986 – MB 14/02/1987) prévoit que des organes et des tissus destinés à la transplantation peuvent être prélevés sur le corps de toute personne décédée, inscrite au Registre de la Population ou au Registre des Etrangers depuis plus de six mois, sauf s’il est établi qu’une opposition a été exprimée ou si les proches font valoir la leur.
Voyez aussi le site www.beldonor.be.

La loi prévoit également le respect de l’anonymat entre donneur et receveur ainsi que la gratuité du don. En résumé, elle se fonde sur la solidarité humaine et se base sur la présomption de consentement de la population. Toute personne voulant signaler expressément ses dernières volontés à ce sujet doit donc se rendre à l’Administration communale, munie de sa carte d’identité, pour enregistrer ce qu’il désire au fichier de la population. Les personnes désirant signaler une volonté expresse concernant le mode de sépulture qu’elles souhaitent, peuvent également en faire la déclaration à l’Administration communale. Ces déclarations sont gratuites.