Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration communale / Environnement - Mobilité - Energie / Mobilité / En voiture / La sécurité, c’est l’affaire de tous !
Actions sur le document

La sécurité, c’est l’affaire de tous !

Trop souvent, la commune est interpellée pour la vitesse excessive de certains conducteurs dans nos villages.
Rouler vite met non seulement en danger la sécurité de tous les usagers de la route mais génère bien d’autres nuisances telles que le bruit, les vibrations ou les fissures dans les maisons.
L’incivisme et l’égoïsme de certains mettent à mal le bien- être de tous.
Des radars préventifs, d’autres répressifs ainsi que le Lidar sont installés ponctuellement sur certaines routes communales pour faire prendre conscience à chacun de sa vitesse.
Le flash crépite régulièrement. 259 excès de vitesse ont été constatés de janvier 2019 à novembre 2019 dans nos villages et bien d’autres n’ont pas été relevés car l’installation de ces radars est répartie sur le territoire des 5 communes composant la zone de Police Orne-Thyle.
Quelques chiffres pour illustrer la vitesse inadaptée dans nos villages :
Janvier 2019, Rue des combattants (Walhain centre) : 183 véhicules contrôlés 27 PV soit 14,7% d’infractions
Février 2019, Rue du Maïeur (Tourinnes-St-Lambert) : Vitesse maximale constatée 88 km/h (au lieu de 50 km/h vitesse maximale autorisée)
Mars 2019, Rue des combattants : 126 véhicules contrôlés 18 PV, soit 14,2% d’infractions
Mai 2019, Rue Margot (Nil-St-Vincent) : 39 véhicules contrôlés, 12 PV, soit 30,7 % d’infractions.
Afin de renforcer les contrôles sur notre territoire, des crédits ont été inscrits au budget 2020 de la commune afin de permettre l’installation d’un radar fixe sur notre territoire. 

Les zones 30
Pour certains automobilistes ces zones sont trop longues et donc difficilement respectables. Pour l’usager faible, en cas d’impact, le risque de décès est nettement moins élevé à 30 km/h qu’à 50 km/h. Des études récentes montrent que le taux de mortalité est de 8 % pour un impact à 50 km/h et 2 % pour un impact à 30 km/h.
Une évaluation des zones 30 existantes sera réalisée notamment quant à la pertinence de leur localisation, leur efficacité et leur visibilité. 
Nous devons faire mieux. C’est l’affaire de tous les usagers de la route.