Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration communale / Environnement - Mobilité - Energie / Environnement / Nature / Rappels suite à la pollution du Hain
Actions sur le document

Rappels suite à la pollution du Hain

Le dernier épisode de pollution du Hain est l’occasion de rappeler que bien souvent, nos écoulements domestiques se retrouvent rapidement dans le ruisseau à défaut de station d’épuration comme c’est encore souvent le cas à Walhain et Tourinnes. Les fuites (huile, mazout…) et les gaffes en matière de déversement se paient cash et les moyens de dépollution peuvent s’avérer très onéreux selon la charge des rejets constatés.

fb ruisseau

Il en va de même des mauvaises pratiques en matière de nettoyage comme celle, trop répandue, du nettoyage du matériel de peinture.
La brochure émise par la cellule rivière (contrat Dyle-Gette) en BW le dit bien : « la toxicité des peintures, vernis, solvants et diluants est très élevée, et une quantité infime de ces produits suffit à contaminer un très grand volume d’eau. Certains sont cancérigènes (benzène...). Or, beaucoup pensent qu’ils peuvent éliminer ces produits via le caniveau, voire les toilettes. C’est faux ! »

Toutes les peintures (quelles soient à l’eau ou au solvant) présentent des risques pour l’environnement, dûs aux pigments, liants, charges et additifs qui les composent.

Savez-vous que le nettoyage d’un pinceau ou d’un rouleau de peinture à l’eau sous le robinet, surtout si l’égouttage mène directement dans nos rivières à Walhain et Tourinnes, pollue jusqu’à 10.000 litres d’eau de surface ?
Que dire alors lorsqu’il s’agit de solvants organiques qui se diffusent dans l’air, sont volatiles, très inflammables et particulièrement nocifs tant pour l’environnement que l’être humain au travers des reins, du foie, des yeux et des voies respiratoires !

Nos conseils :faucet 1684902 1920

  • Conserver les pinceaux entre des usages proches dans un sachet plastique fermé : cela évite la corvée nettoyage et élimine toute pollution.
  • Si vous utilisez des pinceaux ou rouleaux jetables, les éliminer après la campagne de peinture ; si vous récupérez vos pinceaux, nettoyez-les dans des pots ou petits récipients que vous laissez quelques jours à l’extérieur pour laisser s’évaporer la partie liquide (peinture à l’eau) ou que vous pouvez déposer au parc à conteneurs avec vos pots usagers (peintures au solvant) .
  • Evitez l’utilisation du white-spirit, les vendeurs en magasin pourront vous conseiller des alternatives moins polluantes et tout aussi efficaces et bien plus respectueuses pour votre santé.