Information

Information relative au Coronavirus/Covid-19 :

La Maison communale, dont le guichet du Service Etat-civil-Population et le Service de l’Urbanisme, sont accessibles uniquement sur rendez-vous au 010/65.56.56. Le port du masque est obligatoire à l’intérieur des locaux. Si vous avez rendez-vous, merci de signaler votre présence via la sonnette de la porte d’entrée et de vous désinfecter ensuite les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition. 

Nous vous invitons à privilégier au maximum les contacts téléphoniques ou par mail : services de l’Administration communale (010/65.56.56 - aW5mb0B3YWxoYWluLmJl), du CPAS (010/65.89.33 - c2VydmljZXNvY2lhbEBjcGFzd2FsaGFpbi5iZQ==) et du point de contact PME (010/65.33.96 - ZWNvbm9taWVAd2FsaGFpbi5iZQ==). 

En cas de questions sur la gestion du Coronavirus, nous vous renvoyons vers le site www.info-coronavirus.be/fr ou vers le numéro : 0800/14.689.

Pour les informations relatives au centre de testing de Walhain, cliquez ici. Rendez-vous obligatoire au 04/332.15.12.

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration communale / Environnement - Mobilité - Energie / Environnement / Animaux / Chat / Bien-être animal et chats errants - Campagne de stérilisation
Actions sur le document

Bien-être animal et chats errants - Campagne de stérilisation

Bien-être animal et chats errants - Campagne de stérilisation

C’est la saison des amours des chats et les chats errants se multiplient au risque de compromettre le bien-être de leurs propres chattons, des autres chats et des oiseaux. La Région wallonne oblige la stérilisation des chats errants et le puçage des chats domestiques.
A Walhain, nous agissons depuis le printemps 2017. N’hésitez pas à agir pour faire stériliser les chats errants de votre quartier. La commune intervient financièrement sous certaines conditions.

Quelle est la marche à suivre ?
1. Un citoyen constatant la présence d’un chat errant près de chez lui contacte  le service environnement au 010/653 279 – ZW52aXJvbm5lbWVudEB3YWxoYWluLmJl
2. Un certificat à compléter assurant le statut de chat errant lui est remis. Si nécessaire, une cage de capture lui sera prêtée.
3. Le citoyen se rend avec le chat et le certificat chez un des vétérinaires désigné par la Commune et avec lesquels elle a signé une convention pour cette campagne. 

4. Après la stérilisation, le citoyen réintroduit le chat opéré sur le territoire de capture et rend la cage au service communal.

Nous rappelons aux propriétaires de chats domestiques qu’ils ont l’obligation d’identifier, d’enregistrer et de stériliser leur(s) chat(s) mais que la présente campagne vise uniquement à stériliser les chats errants et non pas les chats domestiques des particuliers.

Règlement communal pour la campagne de stérilisation des chats errants

Et les chiens ?
Rappelons quelques extraits de l’article 30 du Règlement général de police :
- Tout chien se trouvant en un lieu, public ou privé, accessible au public, doit pouvoir être identifié par puce électronique, tatouage ou collier indiquant son adresse. Tout chien non identifié sera considéré comme errant.
- Tout propriétaire d’un chien doit être en possession d’une assurance couvrant sa responsabilité civile en cas d’accident.
- Le maître doit pouvoir en toutes circonstances maîtriser son animal.  Dans les zones habitées, sur les voies réservées aux usagers lents et dans les parcs accessibles au public, les chiens doivent être tenus en laisse.
- L’accès est interdit aux chiens notamment dans les cimetières, les centres sportifs communaux, les plaines de jeux, dans et autour des bacs à sable réservés aux enfants, dans les centres de délassement et en tout lieu signalé par le pictogramme de couleur blanche avec un bord rouge et une silhouette noire représentant un chien ou tout pictogramme similaire.
Exception est toutefois accordée aux personnes à mobilité réduite ou aux personnes mal/non voyantes accompagnées de leur chien.

Tout détenteur d’un chien potentiellement dangereux ou dangereux est tenu de fournir la preuve de son identification par puce ou par tatouage, chaque année avant le 31 janvier, auprès de l’administration communale du lieu de résidence du propriétaire de l’animal et, lorsqu’il diffère de celui de son propriétaire, du lieu de résidence du chien.

Cette déclaration doit en outre être renouvelée lors de tout changement de domicile du propriétaire du chien à l’occasion de la déclaration de changement de domicile ou lors de tout changement du lieu de résidence du chien. 

(Extrait de l’article 31 du Règlement général de police).