Information

Information relative au Covid-19 : 

Accès au Service Population-État civil : les guichets sont de nouveau accessibles sans rendez-vous. Cependant, une formule hybride est désormais proposée aux citoyens. Plus d'informations ici.

Nous vous invitons à privilégier au maximum les contacts téléphoniques ou par mail : services de l’Administration communale, du CPAS et du point de contact PME

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

Les saisons de l’agriculture

Connaissez-vous les saisons des cultures ? Le semis et la récolte des betteraves, du maïs, des céréales et des pommes de terre pour ne citer que les principaux ? C’est au rythme des saisons de l’agriculture que Walhain vit, tant par les paysages que dans les fonctions du territoire. 
En automne, les semis de céréales (froment…) sont réalisés de mi-octobre à mi-novembre ou décembre selon la météo. Puis les labours d’hiver avant l’installation de l’hiver sont une technique pour préparer le sol en prévision des semis au printemps. C’est aussi le moment des récoltes de pommes de terre puis du maïs (octobre à novembre) et de l’arrachage des betteraves (octobre à fin janvier). La sucrerie vient chercher les betteraves en plusieurs fois dans la même région. C’est ainsi qu’on voit venir les camions une fois par mois dans l’ensemble des terres pendant la saison des betteraves. C’est aussi, surtout lorsque la terre est mouillée, le moment où les chemins agricoles sont boueux du fait des va-et-vient entre les champs et les chemins. Les agriculteurs observent une rotation des cultures de 3-4 ans. Ils ne cultivent pas deux années de suite la même plante  sur le même terrain. Mais ils alternent les cultures sur leurs parcelles, c’est ce qu’on appelle la « rotation ».
Le bétail est rentré dans les étables pour l’hiver en novembre jusqu’aux beaux jours de printemps. Il sera nourri avec le maïs récolté et ensilé,  des compléments alimentaires ou du foin. Les vêlages sont planifiés pour l’hiver, de sorte qu’ils aient lieu en étable.

Au printemps, les terres sont séchées et donc les convois agricoles salissent moins les chemins. De fin février jusque fin avril, vous verrez les tracteurs sillonner les champs pour pulvériser de l’engrais liquide. Ensuite viendra le désherbage. De mars à avril, les betteraves sont semées et trois semaines plus tard, le maïs est semé. Les pommes de terre sont plantées en avril-mai. Tandis que les pois sont semés entre mars et juin et sont récoltés en été. Quand les plantes ont grandi, vous verrez les pulvérisations contre les maladies (champignons, bactéries) et contre les insectes vecteurs de maladie. Cette opération a lieu en avril et en mai, mais pour les pommes de terre, cela peut continuer durant l’été.

L’été rime avec les moissons.  De mi-juillet à mi-août, vous verrez le charroi et les poussières de moisson de l’escourgeon suivi de l’épeautre. Parfois la moisson commence plus tôt, début juillet, parfois plus tard, fin août, en fonction de la météo. Les foins pour l’élevage sont fauchés deux fois par an, en juin et en septembre, parfois  trois fois pour le foin préfané.
Comme chacun sait, le travail au champ dépend de la météo. C’est ainsi que l’on voit les agriculteurs travailler au finish avant l’orage ou la pluie, parfois jusque tard dans la nuit ou très tôt le matin. C’est aussi en fonction du vent, de l’humidité, des températures et du soleil que les insectes parasites sont plus faciles à atteindre ou pas.  Par conséquent, et selon le produit et le parasite visé, le traitement se fait en journée, à la tombée du jour ou durant la nuit. Revient ensuite l’automne …