Information

Information relative au Coronavirus/Covid-19 :

Dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation du coronavirus, la Maison communale dont le guichet du Service Etat-civil-Population, et le Service de l’Urbanisme seront accessibles uniquement sur rendez-vous. En raison de cette obligation de rendez-vous, l’horaire de la permanence nocturne du mercredi du Service Etat-civil-Population peut s’en trouver modifié.

Attention : Le port du masque est obligatoire à l’intérieur des locaux. Si vous avez rendez-vous, merci de signaler votre présence via la sonnette de la porte d’entrée et de vous désinfecter ensuite les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition.

Nous vous invitons à continuer de privilégier au maximum les contacts téléphoniques ou par mail : services de l’Administration communale (010/65.56.56 - aW5mb0B3YWxoYWluLmJl), du CPAS (010/65.89.33 - c2VydmljZXNvY2lhbEBjcGFzd2FsaGFpbi5iZQ==) et du point de contact PME (010/65.33.96 - ZWNvbm9taWVAd2FsaGFpbi5iZQ==). 

En cas de questions sur la gestion du Coronavirus, nous vous renvoyons vers le site www.info-coronavirus.be/fr ou vers le numéro : 0800/14.689.

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

Prêt de matériel

L'Administration communale met à la disposition de groupes, clubs sportifs, comités de fêtes, etc. du matériel comme :

  • des tentes SNJ (uniquement de mars à juin et d'août à octobre),
  • des barrières Nadar,
  • des panneaux de signalisation,
  • tables bancs (type brasseur)

Tout comme l'occupation des salles communales, toute demande de prêt doit parvenir au Collège communal au plus tard 15 jours avant la mise à disposition.

Le matériel de signalisation et les barrières Nadar seront mis gratuitement à la disposition des associations qui devront cependant s'acquitter d'une redevance de 100 euros par barrière ou matériel non restitué à l'administration après son utilisation.

Les tentes SNJ seront mises gratuitement à la disposition des associations qui devront s'acquitter d'une redevance de 200 euros par tente non restituée à l'administration ou sérieusement endommagée. A cet effet, les associations seront tenues de souscrire une assurance couvrant les dégâts locatifs.