Information

Information relative au Coronavirus/Covid-19 :

Dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation du coronavirus, la Maison communale dont le guichet du Service Etat-civil-Population, et le Service de l’Urbanisme seront accessibles uniquement sur rendez-vous. En raison de cette obligation de rendez-vous, l’horaire de la permanence nocturne du mercredi du Service Etat-civil-Population peut s’en trouver modifié.

Attention : Le port du masque est obligatoire à l’intérieur des locaux. Si vous avez rendez-vous, merci de signaler votre présence via la sonnette de la porte d’entrée et de vous désinfecter ensuite les mains avec le gel hydroalcoolique mis à disposition.

Nous vous invitons à continuer de privilégier au maximum les contacts téléphoniques ou par mail : services de l’Administration communale (010/65.56.56 - aW5mb0B3YWxoYWluLmJl), du CPAS (010/65.89.33 - c2VydmljZXNvY2lhbEBjcGFzd2FsaGFpbi5iZQ==) et du point de contact PME (010/65.33.96 - ZWNvbm9taWVAd2FsaGFpbi5iZQ==). 

En cas de questions sur la gestion du Coronavirus, nous vous renvoyons vers le site www.info-coronavirus.be/fr ou vers le numéro : 0800/14.689.

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du Tourisme / La drève de Walhain
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

La drève de Walhain

Jusqu'au 18e siècle, les habitants de Walhain qui souhaitaient quitter leur village empruntaient la rue Baudecet pour rejoindre l'ancienne chaussée romaine, mieux connue sous le nom de chaussée Brunehaut. 
En effet, pendant longtemps, celle-ci a été la voie rapide permettant le désenclavement de la localité.
La N4, comme l'ensemble des premières nationales en Belgique, fut tracée sous le régime autrichien dans la seconde moitié du 18e siècle.
Cette nouvelle route, à la fois plus rapide et plus proche du centre de Walhain, entraîna la création d'une voirie reliant le noyau villageois à la N4. Réalisée à l'époque où la Comtesse de Marsan, alors gouvernante des Enfants de France à Versailles, était Seigneur de Walhain, la voirie fut dénommée "rue du Bois de Boulogne" en souvenir de la vie parisienne de la dame.

Il faut attendre 1910 pour voir la rue du Bois de Boulogne rectilinée et transformée en drève avec la plantation de tilleuls sur ses abords. Après la seconde guerre mondiale, elle prit le nom de rue Chèvequeue, à savoir le toponyme du ri dont elle longue le parcours.

Coordonnées GPS : Début de la Drève : N50°36'42.63" E4°40'01.10"