Aller au contenu. | Aller à la navigation

Histoire de nos villages
Sections
Vous êtes ici : Accueil Culture, Loisirs... Tourisme Histoire de nos villages Walhain-Saint-Paul

Walhain-Saint-Paul

Le territoire de l’ancienne commune avait comme centre le village de Walhain, groupé autour de l’église paroissiale Notre-Dame. On l’appelait, autrefois, le Grand Walhain car il se situait à proximité de l’ancien château fort et on y rencontrait les halles, l’hôpital et quelques demeures de notables de l’endroit.

Il y avait ensuite le hameau de Saint-Paul où le chapitre de Saint-Paul à Liège possédait une petite seigneurie et le patronat de l’église paroissiale. Il y existait deux fermes importantes, dont l’une, la ferme de la Tour, appartenait, depuis le début du XVIIe siècle, à la famille des de Bernard.

Ces derniers bâtirent au début du XVIIe siècle un château de plaisance qui tomba en ruine au cours du siècle suivant, et dont il ne reste que quelques pans de mur comme souvenir ; l’autre ferme, toujours présente, appartint longtemps à des familles nobles. Plus au sud, se trouve le hameau de Sart-Walhain où existaient, autrefois, la seigneurie de Bomal et une seigneurie de l’abbaye de Villers.

Le hameau de Perbais, véritable excroissance accolée au village de Chastre, est assez éloigné du centre de Walhain. Ses habitants jouissaient d’un statut particulier par rapport à la seigneurie de Walhain ; sur le plan juridique, on parlait des alloux de Perbais et une cour échevinale distincte traitait de leurs affaires.

Le long de la drève de Walhain (actuelle rue Chèvequeue) existait jadis un ermitage qui subsista jusqu’à la Révolution française.

Sur le plan économique, Walhain, comme Nil et Tourinnes, était une localité à vocation essentiellement agricole, dont plusieurs fermes en sont encore les témoins à l’heure actuelle.

Walhain ne connut aucun moulin à eau sur son territoire ; c’est pourquoi le seul moulin banal de la seigneurie était situé sur l’Orne, à Godeupont, enclavé dans la seigneurie de Chastre. C’est seulement dans la première moitié du XIXe siècle que l’on construisit trois moulins à vent, tous disparus aujourd’hui.

On ne peut parler à vrai dire de commerce et d’industrie à Walhain avant le XXe siècle si l’on excepte une brasserie créée en 1790, qui a cessé toute activité en 1865, et une distillerie installée en 1828.

Seul le hameau de Perbais connut une activité industrielle plus conséquente ; déjà au XVIe siècle, il est fait mention de briquetiers perbaisiens qui s’activaient au château de Walhain pour le restaurer. Au cours du XIXe siècle, on exploita à Perbais une carrière de pierres.

En 1882, la sucrerie établie à Chastre près de la gare avait une partie de ses installations qui débordait sur le territoire de Perbais. Enfin, toujours à Perbais, signalons encore la laiterie Notre-Dame qui ferma ses portes à la fin du XIXe siècle.

Actions sur le document
« Décembre 2018 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Une page Facebook pour Walhain

La commune de Walhain vient de se doter d’une page Facebook officielle. Retrouvez-nous y pour être au courant des dernières actualités de Walhain. Un nouveau moyen de communication pour vous informer de manière encore plus rapide et directe de tout ce qui se passe dans notre belle commune.

facebook.png

Règlement Facebook