Aller au contenu. | Aller à la navigation

Moissons de l'Amitié
Sections
Vous êtes ici : Accueil Culture, Loisirs... Monde associatif Moissons de l'Amitié

Moissons de l'Amitié : le char de Tourinnes n'a pas suffi

Les 48e Moissons de l'Amitié se sont déroulées vendredi, samedi et dimanche à Vieusart (Chaumont-Gistoux). Parmi les neufs équipes, figuraient Nil-Saint-Vincent, Tourinnes-Saint-Lambert et Walhain. Petit bilan de leurs performances respectives.

Voir les photos

La nouvelle a sans doute déjà fait le tour du Brabant wallon : Chastre a remporté les 48e Moissons de l'Amitié et accueillera donc la 49e édition sur son terrain des XV Bonniers l'an prochain. Une victoire que Tourinnes-Saint-Lambert a pourtant tenté d'arracher jusqu'au bout, notamment grâce à un char conçu sur le thème du Débarquement de Normandie.
« Notre ambition, c'était le top 3, avouait Pascal Froment, le capitaine tourinnois, au milieu des épreuves du dimanche après-midi. Bon, c'est vrai, nous espérions d'abord gagner mais vu que nous avons très mal commencé le week-end, nous avons revu nos objectifs... Il faut dire que Chastre est très fort cette année et sera difficile à rattraper. D'un autre côté, c'est l'an prochain que nous devons l'emporter pour pouvoir organiser les 50e Moissons. Ce qui serait logique vu que Tourinnes a déjà accueilli les 30e et 40e éditions. »
La deuxième place a donc été acquise par les rouge et bleu, sans doute en grande partie grâce à leur esprit d'équipe et à la très bonne ambiance qui animait le groupe.
Un peu derrière, Walhain a terminé quatrième, à à peine trois points de Thorembais-les-Béguines. Tout avait pourtant bien commencé : vendredi soir, les jeux intellectuels et la grande bouffe avait vu Walhain s'installer en tête. Les talents de Quentin Houet, gros mangeur qui ne paye pas de mine, y étaient pour beaucoup : « Il s'agissait d'avaler une assiette de pâtes brûlantes recouvertes de bolognaise. Etant cuisinier de profession, j'ai l'habitude de goûter les plats sortis du four, les sauces encore chaudes... Ca m'a évidemment permis d'aller plus vite que les autres. » Le samedi, malgré une performance au jeu de bouloir, les Walhinois ont cependant dû laisser passer Chastre... qui commença alors sa course en tête.
Du côté de Nil-Saint-Vincent, finalement cinquième au classement, l'enthousiasme a perduré jusqu'au bout. Ici, pas question de jouer la gagne mais simplement de prendre du bon temps. « Nous sommes une toute petite équipe, constatait la capitaine Laurence Lacroix juste après que Nil ait remporté la course (en sacs, très spectaculaire) à l'Américaine. Notre objectif est simplement de jouer et que les plus petits, qui forment la majorité du groupe, s'amusent. »
Autrement dit, si des Nilois veulent rejoindre l'équipe, ils sont les bienvenus. Comment convaincre les indécis ? Laurence Lacroix a la réponse : « Les Moissons de l'Amitié, c'est une partie de plaisir et de franche rigolade. Et puis, c'est aussi l'occasion d'agrandir son cercle d'amis. »
Difficile de mieux résumer.

Le classement final des 48e Moissons de l'Amitié : 1. Chastre (131 points). 2. Tourinnes-Saint-Lambert (117). 3. Thorembais-les-Béguines (111), 4. Walhain (108). 5. Nil-Saint-Vincent (87). 6. Incourt (85). 7. Opprebais (78). 8. Vieusart (72). 9. Perwez (69).

Actions sur le document
« Octobre 2018 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031